France : Karima Delli, un fruit encore vert

Publié le par DZOPPORTUNITIES

Karima Delli l'affirme : elle n'a pas changé.La députée écologiste européenne Karima Delli est entrée en politique par la petite porte. D’origine algérienne, elle soutient Eva Joly pour la présidentielle de 2012. Et continue de s'investir dans le mouvement social. Rencontre.Droite dans ses sandalettes de cuir, la militante altermondialiste d'origine algérienne et devenue eurodéputée écologiste l’affirme : elle n’a pas changé. En 2009, lorsqu’avec ses colistiers Daniel Cohn-Bendit, Eva Joly et Pascal Canfin elle prend ses quartiers à Bruxelles, Karima Delli le promet joliment : « J’aurai une jambe dans les institutions, une dans le mouvement social, et je marcherai plus vite pour faire bouger les choses. » C’est par cette même formule qu’elle débute l’entretien aujourd’hui.

Si le mantra d’hier a pris avec le temps des allures de slogan de campagne, que le discours est désormais celui d’une femme politique pleine d’assurance, au moins n’a-t-elle pas menti. En janvier dernier, elle apparaissait, guitare en bandoulière, dans un clip du collectif Jeudi noir défendant les mal-logés. Parodiant une chanson de Carla Bruni, la députée reprenait en cœur : « Il est Apparu [secrétaire d’État chargé du Logement, NDLR] qu’il fait pas son boulot, le nombre de sans-abri est loin d’être à zéro. Pourtant quelqu’un m’a dit que tu promets encore. » Les images étaient tournées dans un immeuble squatté, avec vue sur l’Élysée.



Lire la suite sur Jeuneafrique

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article